Première sortie à la mer : comment préparer votre chien ?

Lorsque vous adoptez un chien, il faut réviser toutes vos habitudes du quotidien pour son bien-être. De même, pour des occasions exceptionnelles comme un départ en vacances, vous devez trouver le moyen de tenir compte de lui. Aussi, au moment de faire une sortie en mer, pensez à préparer votre chien. Mais comment y arriver ? Réponses !


Faites le plein du matériel nécessaire

Avec un projet tel que celui d’emmener votre chien en mer, il faut prendre la précaution de vous équiper. En dehors des accessoires dont vous allez vous doter pour votre plaisir propre, songez à votre chien. Prenez, pour commencer, des croquettes pour chien. Ainsi, quelle que soit la durée pour laquelle vous partez, il sera possible de le nourrir.

Les croquettes pour chien devront être servies dans une gamelle en plastique prévue à cet effet. Emportez-en une également. Si vous pouvez la choisir pliable, ce sera plus avantageux pour vous. En outre, prévoyez un peu d’eau claire pour désaltérer votre ami quand il aura soif. Une partie de cette eau servira également à rincer votre animal au moment de quitter la mer s’il a été en contact avec cette eau.

Il ne faut pas oublier que les chiens sont pour la plupart assez mobiles. De fait, il vaut mieux prévoir de quoi amuser votre animal au cas où il s’ennuierait. Prenez avec vous un jouet en plastique pratique à transporter qui lui permettra de se défouler et de se distraire.

Par ailleurs, on ne peut pas toujours prévenir un mal. Alors, il vaut mieux vous équiper également de matériel de secours pour l’animal. Prévoyez à cet effet une trousse contenant des éléments tels que du sparadrap, du désinfectant, des bandes, un tire-tiques, entre autres. On n’oublie pas que l’eau de la mer est salée et susceptible de causer des diarrhées violentes à l’animal s’il en boit. Afin de prévenir ce trouble, prenez le soin de vous munir de charbon actif.

Enfin, emportez avec vous quelques sacs à déjection pour permettre à votre chien d’y faire ses besoins. Il faut noter également que les chiens sont plus sensibles à l’exposition au soleil que nous. L’idéal est donc de prendre avec vous de quoi le protéger du soleil aux heures les plus chaudes de la journée. Ainsi, entre 12 heures et 14 heures, faites en sorte que votre compagnon ne se trouve pas exposé. De même, à ces heures, pensez à bien l’hydrater pour éviter au maximum que la chaleur l’accable.

Assurez-vous que votre chien aime l’eau

Les chiens ne sont pas aussi différents des humains qu’on pourrait le penser. Certains adorent l’eau pendant que d’autres la craignent, exactement comme les hommes. Alors, avant même de vous lancer dans votre aventure en mer, vérifiez le rapport à l’eau de votre chien. Dans le but de vous en assurer, procédez simplement à un test. Amenez votre animal vers des sources d’eau moins imposantes que la mer afin d’observer sa réaction.

Soyez attentif à la façon dont il agit face à une piscine par exemple. S’il semble disposé à y tremper ses pattes et s’y amuser, alors il ne sera probablement pas effrayé par la mer. Profitez même de cela pour lui apprendre à nager, car sait-on jamais, cela pourrait le sauver en cas de danger. Si, en revanche, il a un rapport plus compliqué avec les petites étendues d’eau, il se peut que ce soit problématique. Vous devrez alors peut-être travailler à l’habituer à l’eau afin de l’amener à vaincre sa peur. Progressivement, il sera moins effrayé et mieux disposé à vous accompagner en mer. Ne brusquez surtout pas un chien effrayé par l’eau, car l’expérience pourrait vous gâcher le plaisir et plus encore à lui.

Vous avez désormais toutes les cartes en main pour faire découvrir à votre chien la mer.

Lire la suite

Comment acheter une voiture à l’étranger ?

Acheter sa voiture à l’étranger est une bonne stratégie pour économiser, mais aussi pour avoir l’embarras du choix. Sans parler de la qualité fonctionnelle et du design moderne à juste prix. 


Cette acquisition requiert une approche approfondie afin de remplir les conditions de conformité aux règles du transport français. Dans cet article, nous allons vous guider dans l’achat de votre véhicule à l’étranger.

Les étapes à suivre

Les démarches de ce système de vente deviennent de plus en plus ardues à réaliser. Pourquoi ? Le marché automobile prend plus d’envergure.

 Pour obtenir un certificat d’immatriculation légalisé en France, vous devez organiser la phase d’importation du véhicule ainsi que la partie administrative. Pour ce faire, vous devez suivre minutieusement les étapes citées ci-après. 

Le choix du véhicule

Tout d’abord, vous devez savoir qu’il est indispensable de trouver une voiture adaptée à votre budget. Qu’il s’agisse d’un Achat voiture neuve ou d’occasion, le choix sur le modèle et sur la marque restent très vastes. 

Certains concessionnaires vendent des modèles utilitaires basiques. D’autres peuvent vous fournir des voitures toute options. Cependant, tous les véhicules doivent constamment répondre aux normes françaises. Certains équipements sont donc obligatoirement enlevés. 

Les démarches administratives

Pour accomplir les démarches administratives, vous devez distinguer les documents à fournir si vous achetez la voiture à un particulier ou à un professionnel.

Pour un achat en concessionnaire, vous devez demander au vendeur : 

  • Un certificat de cession
  • Une condition de garantie ou de SAV 
  • Un certificat de régularité communautaire 

Pour une vente entre particuliers, les dossiers suivants sont réclamés :

  • Une facture d’achat
  • Un justificatif de domicile et d’identité
  • Un certificat pour une immatriculation provisoire
  • Un certificat de conformité

Les frais à débourser

Les charges à acquitter sur l’achat d’une voiture à l’étranger concernent principalement la TVA, les droits de douane et les frais d’immatriculation. 

La TVA

Pour l’appropriation d’une voiture neuve, l’acheteur doit payer 19,6 % de TVA. Vous devez acquitter cette charge sur un délai de 15 jours au centre fiscal de votre domicile.

Pour les voitures d’occasion, la TVA est payée lors de la première mise en circulation du véhicule. C’est dire que vous n’avez plus l’obligation de s’acquitter de cette charge. 

Le dédouanage

En ce qui concerne les droits de douane, vous devez payer 20 % du prix du véhicule si vous l’achetez hors de l’UE. Cette charge n’inclut pas le paiement de la TVA.

Si vous achetez une voiture dans les frontières de l’UE, vous devez vous munir d’un certificat de dédouanement 848A pour s’abstenir de payer les droits de douane.

Frais d’immatriculation

Pour un Achat voiture neuve ou d’occasion, le tarif d’immatriculation dépend du pays où vous l’avez acheté.

A sa sortie, votre véhicule sera muni d’une immatriculation provisoire. Pour l’immatriculer en France, vous devez fournir certains documents.

  • Un ancien certificat d’immatriculation
  • Un justificatif de résidence antérieur à 6 mois
  • Un formulaire CERFA n° 15776 et facture si l’acheteur détient un titre d’immatriculation à changer
  • Un formulaire CERFA n° 13750
  • Une attestation de contrôle datée de moins de 6 mois

Si vous achetez un véhicule hors de l’UE, vous devez joindre avec ces documents :

  • Une preuve technique de conformité  
  • Un certificat de dédouanement 846A

Pour effectuer ces démarches administratives, faites-vous aider par un mandataire automobile. Il pourra effectuer à votre place toutes ces démarches.

 

 

Lire la suite

Attractions touristiques à Tunis

La capitale tunisienne est l'une des villes les plus faciles à vivre d'Afrique du Nord, mais elle n'en demeure pas moins pleine d'exotisme. C'est cette approche décontractée qui fait de Tunis la parfaite introduction à la région. La médina (vieille ville), qui constitue une attraction touristique en soi, est le lieu le plus visité.

1 Carthage

Les vestiges de l'ancienne Carthage - la légendaire et riche cité maritime des Phéniciens - sont dispersés dans la baie de Tunis. Les suggestives colonnes effondrées et les tas de décombres de marbre sont bordés par un panorama sur la mer Méditerranée, qui était si fondamentale pour la prospérité de la ville. Totalement détruites lors de la troisième guerre punique en 146 avant J.-C., les ruines qui subsistent pâlissent par rapport à certains autres sites antiques d'Afrique du Nord, mais cela ne signifie pas que vous ne devez pas les visiter. Avec leur situation en bord de mer, les ruines ont un air imbattable, perdu dans le temps. Les différents sites s'étendent le long de la baie et sont facilement accessibles à pied ou en empruntant le métro léger de Tunis. Ne manquez pas la vue sur l'ensemble de la zone depuis le sommet de la colline de Byrsa.

2 Le Musée national du Bardo

La collection de mosaïques la plus réputée au monde réside dans ce palais opulent de Tunis. Avec le Musée égyptien du Caire, le Bardo est l'un des deux musées les plus importants d'Afrique du Nord. À l'intérieur, salle après salle, on peut admirer de magnifiques exemples d'art de la mosaïque, encore très vivants et très complexes, qui ont été mis au jour dans des sites de toute la Tunisie. La salle Sousse, la salle Ulysse et la salle Dougga présentent des expositions particulièrement impressionnantes de cette forme d'art, mais l'ensemble de la collection constitue un trésor et vaut bien un après-midi de visite. Le rez-de-chaussée du bâtiment abrite des expositions intéressantes qui ne sont pas des mosaïques, avec des présentations des époques néopunique, chrétienne et islamique.

3 Sidi Bou Said

Le magnifique quartier balnéaire de Sidi Bou Saïd, de style andalou, doit sa renommée à trois jeunes peintres. En 1914, Paul Klee, August Macke et Louis Moilliet y ont capturé sur toile la beauté de ses bâtiments blanchis à la chaux et de ses portes bleues. Depuis, Sidi Bou Said est devenu un quartier d'artistes bohémiens et un lieu de rencontre privilégié pour les Tunisiens le week-end. Il n'y a pas d'attractions touristiques en tant que telles (cela fait partie de son charme), mais vous ne pouvez manquer d'être séduit par ses rues blanches et bleues parfaites, ses cafés à flanc de falaise et son rivage de cartes postales.

4 Médina

Un bloc de bâtiments en ruine que l'on retrouve en se faufilant dans un cortège de ruelles de plus en plus étroites, le quartier de la médina (vieille ville) est le cœur historique de Tunis et regorge de possibilités touristiques. La porte d'entrée principale, qui marque la fin de la nouvelle ville et le début de l'ancienne, est connue sous le nom de Bab el Bahr (porte de la mer). Construite en 1848, elle était connue sous le nom de Porte de France pendant la période coloniale. Les anciens remparts de la ville de la période hafside ont peut-être disparu depuis longtemps, mais une fois à l'intérieur, les mosquées, les madrassas (écoles islamiques d'enseignement) et les mausolées aux carreaux opulents et à la splendide architecture fatimide et ottomane bordent les rues sinueuses. Se perdre dans les méandres et tomber sur une fabuleuse relique monumentale est la moitié du plaisir.

5 Mosquée Zitouna

La grande mosquée du quartier de la médina abrite certains des plus beaux exemples d'architecture religieuse du pays. Commencée sous la dynastie omeyyade en 732, elle a été complétée et affinée par les empires conquérants au cours des siècles suivants. Bien que les non-musulmans ne puissent pas entrer dans la salle de prière, les visiteurs sont libres de se promener dans la cour extérieure opulente et tranquille.

Réserver votre voiture dès maintenant avec Camelcar.

Lire la suite

Aéroport de Marseille-Provence : comment s'y rendre ?

Pour venir à l’aéroport de Marseille Provence, il existe de nombreux moyens de transport disponibles. Si l’on ne citait que le transport en commun comme le bus, le taxi, la navette, ou encore la voiture personnels, etc. Tous ces moyens de transport sauront vous satisfaire et s’adapteront à votre disponibilité. Bref, toutes les informations nécessaires sur ce sujet.


Choisir les transports en commun

Vous devez vous y rendre à l’aéroport et vous ne savez pas comment faire. Il n’est pas nécessaire de chercher plus loin. Vous pouvez prendre le transport en commun pour le déplacement. En premier, essayez d’abord de découvrir le temps qu’il faut pour aller à l’aéroport afin de vous éviter les retards. Ensuite, anticipez en avance les préparations que vous devez faire et organisez bien votre emploi du temps. Après, il ne vous suffit que de chercher la station ou l’arrêt le plus proche de votre destination et de prendre le bus pour vous rendre à l’Aéroport de Marseille Provence.

Se rendre ou quitter l’aéroport avec une voiture

À titre indicatif, la distance entre le centre-ville et l’aéroport de Marseille Provence se mesure dans les 27 km. En voiture, le déplacement pourrait compter en une demi-heure. Vous n’avez donc qu’à prendre l’autoroute A7 pour vous y rendre pour éviter le retard. Si vous disposez une voiture, cela fera l’affaire. En revanche, si vous n’en disposiez pas, vous pouvez emprunter auprès de vos proches ou encore louer, surtout si vous devez prendre l’avion à l’aéroport de Marseille. À l’aéroport, il dispose de nombreux parkings sur lesquels vous pourriez y réserver. Pour cela, réservez votre parking près de l'aéroport de Marseille-Provence avec Looking4.com.

Rejoindre l’aéroport à l’aide d’une navette

À part les transports en commun ou les voitures personnelles, la navette est aussi un moyen de transport disponible pour se rendre ou quitter l’aéroport de Marseille de Provence. En fait, les navettes sont disponibles tous les jours à partir de 4 heures 30 minutes jusqu’à minuit. Ils partent toutes les quinze minutes et ils relient le centre-ville de Marseille et l’aéroport. Le trajet peut durer dans les 25 minutes.

Opter pour le train pour le déplacement à l’aéroport

En outre, les trains sont aussi un meilleur moyen pour se rendre en aéroport. À la gare ferroviaire de Marseille Saint-Charles, il existe des trains directs et indirects qui peuvent vous permettre de vous rendre à l’aéroport de Marseille de Provence. En train, la durée de trajet peut se situer entre quinze à vingt minutes. Si vous voulez vous rendre de la gare à l’aéroport de Marseille en Provence, il est possible d’effectuer un transfert en navette grâce à l’interphone. Mais vous ne devez pas oublier que la prise en charge peut prendre beaucoup de temps. Il faut donc anticiper le temps que vous pourriez gaspiller surtout si vous deviez prendre un avion à l’aéroport de Marseille de Provence.

Lire la suite