Découvrez les spécialités culinaires costaricaines. Dégustez de nombreux plats traditionnels. Sirotez les boissons aux fruits exotiques et le café des Ticos.

L’œuvre culinaire fait partie des choses qui fascinent les voyageurs lors de leur séjour dans une nation. Outre les jungles, les quetzals et les plages, le Costa Rica dispose de spécialités gastronomiques remarquables. Les plats du pays se révèlent simples et peu épicés, mais ils varient selon les régions. Ils sont basés sur des ingrédients communs comme le riz et les haricots. Ces produits locaux figurent dans la plupart des mets. Ces derniers sont souvent accompagnés par des boissons et des desserts appétissants.

Visiter la capitale costaricaine pour déguster ses spécialités culinaires

Lors d’un circuit au Costa Rica il sera remarqué que les sodas sont les lieux de restauration les plus populaires. En fait, il s’agit d’une sorte de cantine au décor fascinant. Ce genre d’endroit offre quotidiennement des casados, un repas national et traditionnel costaricain. En outre, la ville principale de San José dispose de gargotes et de bistrots qui valent le détour. D’autres établissements bons marchés y sont également intéressants à visiter, à savoir les rôtisseries de poulet et les cafés. Il y a aussi le « restaurante » ou vrai restaurant qui n’est pas à manquer durant votre circuit. Il propose des mets succulents et des services exceptionnels pour les globe-trotters. Par ailleurs, les touristes sont invités à déguster les en-cas dans des « pastelerías » pour savourer diverses spécialités gastronomiques.

Savourer le plat principal des Costariciens

La recette phare du Costa Rica est le gallo pinto. Ce dernier possède de nombreux ingrédients. Il est souvent préparé à base de riz mélangé avec des haricots noirs ou rouges. D’autres épices peuvent s’ajouter à ce mets et varient selon la région où il est consommé. Sa préparation nécessite un peu de temps, car il y a au moins trois cuissons différentes. L’assiette est généralement assaisonnée de coriandre, de lait de coco, d’oignons et de poivrons. Le cuistot incorpore des morceaux de viande poêlée ou un œuf sur le plat trop cuit dans le repas. Souvent, le gallo pinto est agrémenté de croustillantes tranches de banane plantain grillées ou frites appelées aussi « patacones ». Il est servi partout dans les sodas et les buffets des hôtels du pays. À noter que cette recette est moins chère et peut être dégustée à tout moment de la journée.

Déguster quelques boissons costariciennes

Au Costa Rica, l’une des boissons les plus consommées est probablement le café. Ce dernier, renommé « cafecito » est toujours offert aux visiteurs surtout quand ils se logent chez l’habitant. Appelé aussi « cafe con leche », il est fort et traditionnellement mêlé de lait chaud. En outre, les puristes peuvent demander un « cafe negro » (café noir). Ils peuvent également recommander « leche al lado » (lait à part) s’ils veulent y ajouter eux-mêmes un peu de lait. De nombreux établissements branchés servent des expressos comme celui-ci. Par ailleurs, pour se rafraîchir, rien ne vaut que les batidos. Ces derniers sont des boissons à base de fruits mixés avec de l’eau « al agua » ou avec du lait. Le parfum de celles-ci peut être les suivants : pastèque, papaye, mangue, goyave, mûre, ananas, carambole, melon, corossol ou tamarin.



Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot ssluid ?

Fil RSS des commentaires de cet article